Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

la maison des degenerations

La maison des dégénérations : A coeur vaillant....

Publié le par Aménothes

Un petit article par an, ce n'est pas si mal....Mais devant ce clavier, tous les jolis mots, les belles histoires disparaissent ..... Pendant longtemps, j'ai cru naïvement, qu'écrire soulagerait. Il n'en n'est rien. Je suis revenue dans la maison des...

Lire la suite

La Maison des dégénérations : A celle qui fut la plus humaine des femmes...

Publié le par Cindie-Bélinda Lemétayer

Mme C.. âgée de 93 ans, vit dans une maison des A.M avec sa fille, alitée car paralysée depuis quelques années, elle reçoit chaque jour un infirmier devant lui prodiguer les soins de toilette nécessaires, ni plus ni moins. Nous sommes au mois de Janvier...

Lire la suite

Elle ne sera jamais Amazone mais altruiste : pour l'Euthanasie

Publié le par Cindie-Bélinda Lemétayer

Mon amazone, ce soir, elle... parlera en ton nom, dérobera ta voix, entrera en ton être pour délivrer une pensée que jamais tu n'oserais avouer. Voilà 14 ans maintenant, 14 ans que tu t'es angagée, à prendre soin de ton amazone à toi; cette amazone si...

Lire la suite

Après l'Amazone....La viande dans le torchon!!! Et toc!!!

Publié le par Cindie-Bélinda Lemétayer

Par pitié, silence!!! Fermez ces grottes pleines de paroles inutiles, Souffrez je vous en conjure, que ce soir, je referme l'objet de mes tourments, cette arme si tranchante, dont vous vous servez avec tant d'aisance et de simplicité.... Votre bouche!!!...

Lire la suite

La maison des dégénération : La meute (suite et fin)

Publié le par Cindie-Bélinda Lemétayer

Ce soir là, elle se met à distance... Observatrice: cris, supplications, coups en haut, soldats en bas, grouillement de vermines que l'on nomme rats, dont le territoire s'étend peu à peu... Ce soir là durant quelques minutes, une seule question,question...

Lire la suite

La maison des dégénérations : La meute

Publié le par Cindie-Bélinda Lemétayer

Ce soir, elle dit à son corps de se taire... Une chute banale au travail, avalanche de cartons, collègue confuse, fracture ouverte, poignet cassé, minerve, gaine pour tenir son dos fragile, elle est affaiblie, vulnérable, craint que les coups ne pleuvent...

Lire la suite

La maison des dégénérations : un intrus qui vous veut du bien (suite)

Publié le par Cindie-Bélinda Lemétayer

Un de ces soirs là, elle voit... Individus défilés, hommes jeunes, adolescents pour la plupart. Le fauve sorti de prison, cherche à reconstruire un clan. Des "bonsoir madame", "bonsoir mademoiselle", jusqu'à des "mes respects" pour la grand-mère. Un de...

Lire la suite

La maison des dégénérations :un intrus qui vous veut du bien...

Publié le par Cindie-Bélinda Lemétayer

Ce soir...Elle se souvient... Elle pousse la porte après une soirée de représentations bien agitée. Dans le salon, personne, la porte de la cuisine entrouverte, un homme assis, débardeur, short, la cinquantaine bien tapée, bardé de tatouages, déjà installé....

Lire la suite

La maison des dégénérations...

Publié le par Cindie-Bélinda Lemétayer

Ce soir elle...ouvre la porte aux images, rapides, violentes, toujours aussi vivantes dans son sommeil qu'elle retarde chaque nuit. Une maison familiale, son "toc-toc" à la porte que personne n'attend plus... Ce soir, elle est revenue...prendre un nouveau...

Lire la suite